‘Piet Hein, son nom est petit, ses faits sont grands, il a vaincu la flotte d’argent…’ : voilà comment résonne le texte triomphant de la célèbre chanson sur Piet Hein. En 1628, il captura un navire marchant de l’oppresseur espagnol, au contenu particulièrement précieux, ce qui fit de lui l’un des héros marins les plus connus des Pays-Bas…

Douze millions

Piet Pieterszoon Heyn était né marin. Il remporta plusieurs victoires pour le compte de la Compagnie néerlandaise des Indes occidentales (WIC), notamment contre les Espagnols. Sa prise la plus célèbre est celle de la flotte d'argent dans la baie de Matanzas, à Cuba. Après une victoire extrêmement facile, Piet Hein et son équipage capturèrent, en septembre 1628, un chargement d'une valeur d'environ douze millions de florins. Les estimations d'équivalence en euros varient entre cent millions et cent milliards ... Quoiqu'il en soit, le butin suffit à financer la guerre contre l'Espagne pendant un an.

Aucune reconnaissance

Piet Hein lui-même n'en fut pas particulièrement impressionné. Alors que les habitants de Leyde l'accueillaient en chantant, il alla se plaindre auprès du bourgmestre du fait que ‘le peuple est euphorique, parce que je ramène un si grand butin, pour lequel je n'ai pas fait beaucoup', alors qu'après ‘des faits bien plus grands' dans le passé il n'avait reçu aucune reconnaissance.

Sa mort

Les actions héroïques de Piet Hein prirent brusquement fin le 17 juin 1629, au cours d'un combat contre deux navires corsaires ennemis. Il fut gravement touché par une balle et mourut sur le coup. C'est donc en armure qu'il quitta ce monde. Il fut enterré dans la Vieille Église, où, plus tard, un splendide mausolée en marbre fut érigé.

Chronologie »

Fermer la chronologie ×