La tour de la Nouvelle Église marque depuis des siècles l’horizon de Delft. Après un certain nombre de rénovations, elle obtint son statut actuel : 108,75 mètres de haut, soit le deuxième clocher le plus élevé des Pays-Bas.

La science
C'est depuis cette tour que les savants Simon Stevin et Jan Cornets de Groot (le père du juriste Hugo) effectuèrent leurs célèbres tests de gravité. À l'aide de deux boules de plomb - dont l'une était dix fois plus lourde que l'autre - ces scientifiques démontrèrent que les objets lourds et légers de mêmes dimensions tombent à la même vitesse.

Pas éternelle
Le 6 septembre 1496, soit cent ans après le début de la construction de l'église en pierres, la tour fut achevée. Au sommet, on avait placé une ‘pomme' géante, symbole d'éternité. Pourtant, la tour s'avéra être tout sauf éternelle, car dès 1536, l'anne du grand incendie de la ville, elle fut complètement détruite.

La foudre
La flèche fut remplacée par une autre, dénuée de pomme celle-ci, qui semblait bien devoir tenir pour de bon. Mais vers la fin du 19ème siècle, le sort frappa à nouveau, sous la forme de la foudre. C'est suite à cet évènement que l'architecte de renom Pierre Cuypers conçut la flèche actuelle en 1872.

Les pluies acides
Depuis lors, le clocher de la Nouvelle Église est resté intact. Mais... le sommet noirci laisse supposer qu'il a été la proie des flammes. Il n'en est rien : pour la réalisation de ce deuxième octogone, on utilisa des pierres de grès de Bentheimer, qui ne cessent de s'assombrir sous l'effet des intempéries (les pluies acides). Il ne servirait à rien de les nettoyer.

 

Chronologie »

Fermer la chronologie ×