L’histoire se déroule aux environs de l’an 1800, dans les Pays bas, à l'époque où le temps des stadhouders était révolu et où Napoléon Bonaparte progressait depuis le sud... C'est alors que Guillaume Ier Frédéric fut couronné premier roi des Pays-Bas, asseyant la dynastie d’Orange.

Le pouvoir

Guillaume Ier Frédéric est né à Huis Ten Bosch, à La Haye, où habite actuellement la reine Beatrix. Lorsqu'en 1795 les Français gagnaient du terrain par la sud, lui et son père durent s'enfuir en Angleterre. Guillaume n'abdiqua pas pour autant et parvint malgré tout à accroitre son pouvoir sur le continent européen.

Une couronne de bois

Une fois le danger de Napoléon écarté, Guillaume Ier revint au pays en 1813 pour devenir ‘roi souverain'. Le 16 mars 1815, il devint ainsi le premier Roi des Pays-Bas. Pour son intronisation, une couronne en bois fut peinte en or - apparemment on ne disposait pas d'une véritable couronne en or.

Un roi-marchand

Guillaume Ier se révéla être un roi entêté, qui ne se souciait pas beaucoup de son gouvernement. Il investit dans l'industrie et l'infrastructure, en payant une bonne partie de sa poche, mais son règne ne profita qu'à lui. Une grande partie de la population vivait dans la pauvreté, ce qui lui valut le surnom de ‘roi-marchand', un surnom qui n'était souvent pas utilisé comme compliment.

La révolution belge

C'est surtout dans les Pays-Bas du sud (la Flandre actuelle) que Guillaume Ier n'était pas apprécié. La révolution belge éclata et en 1839, Guillaume dut reconnaitre l'indépendance de l'État belge. Suite à cet évènement, il abdiqua en 1840 et poursuivit sa vie sous le titre de Comte de Nassau. Il décéda à l'âge de 71 ans et fut inhumé dans le caveau familial dans la Nouvelle Église de Delft.

Chronologie »

Fermer la chronologie ×