Le règne de Wilhelmine dura près de 58 ans, soit le plus long règne depuis la naissance de la monarchie constitutionnelle néerlandaise en 1813. Pendant ces années, elle mena le pays à travers deux guerres mondiales et la reconstruction qui s’ensuivit.

Trop jeune

Wilhelmine Helena Pauline Maria est née au Palais Noordeinde à La Haye. Dernier enfant encore en vie du roi Guillaume III, elle était l'unique héritière de la couronne. Elle était toutefois âgée d'à peine dix ans lorsque le roi décéda et jusqu'à ses dix-huit ans, c'est sa mère Emma qui assuma la tâche de régente.

Une ambiance de fête

Par l'intermédiaire de sa mère, Wilhelmine rencontra un jour un certain Heinrich zu Mecklenburg-Schwerin, qui devait finalement devenir son époux, Hendrik. Ils restèrent longtemps sans enfants, ce qui fit naitre la crainte qu'un membre de la famille allemande devienne l'héritier... Jusqu'au 30 avril 1909, la date de naissance de la princesse Juliana. Ce fut une grande fête pour le peuple.

Une maison mitoyenne

Pendant la Deuxième Guerre mondiale - alors que la reine comptabilisait déjà cinquante ans de règne - la famille royale dut fuir l'envahisseur allemand. Wilhelmine continua à encourager le peuple néerlandais depuis l'Angleterre, via Radio Orange. Une fois de retour au pays, elle vécut quelque temps dans une petite maison mitoyenne de La Haye, par solidarité avec le peuple.

Des funérailles blanches

Wilhelmine céda la couronne en 1948 à sa fille Juliana et se retira au palais Het Loo. Elle décéda à l'âge de 82 ans et bénéficia, selon ses propres désirs, de funérailles entièrement blanches dans la Nouvelle Église. Au fil des ans, plusieurs livres ont été écrits à propos de la reine Wilhelmine. Elle-même rédigea son autobiographie en 1959, intitulée ‘Eenzaam maar niet alleen' (Solitaire mais pas seule).

Chronologie »

Fermer la chronologie ×