Le mausolée de Guillaume d’Orange est sans doute la curiosité principale de la Nouvelle Église. Cette œuvre d’art comporte de nombreux symboles captivants et témoigne d’un grand respect pour le ‘Père de la Patrie’.

Temporaire
Après l'assassinat perpétré par Balthazar Gérard, Guillaume d'Orange fut enterré le 3 août 1584 dans un caveau de la Nouvelle Église. Son monument funéraire (temporaire) n'était à l'origine composé que d'un baldaquin abritant un cercueil vide.

De l'art funéraire
Ce n'est que beaucoup plus tard, pendant la Trêve de douze ans, que le célèbre sculpteur Hendrick de Keyser entreprit la réalisation du mausolée actuel, qui allait devenir le chef-d'œuvre de sa carrière. H. De Keyser décéda toutefois deux ans trop tôt; c'et son fils Pieter qui acheva le travail en 1623. Le monument constitue toujours le plus bel exemple d'art funéraire de cette époque.

850 pièces
En 1996, le mausolée dut faire l'objet d'une profonde restauration du fait que le sel avait attaqué le marbre. Le monument fut à cette occasion entièrement démonté en 850 pièces, qui furent nettoyées une à une, puis remises à leur place. Ainsi, le monument peut continuer de servir d'attraction pour les visiteurs pendant de longues années.

Chronologie »

Fermer la chronologie ×