Depuis Guillaume d’Orange, pratiquement tous les membres de la famille royale néerlandaise sont enterrés dans les caveaux royaux de la Nouvelle Église de Delft. En 2002 et 2004, le prince Claus, la reine Juliana et le prince Bernhard y trouvèrent eux aussi leur dernière demeure.

Le prince Claus
Outre un protocole strict, toutes les funérailles royales présentent également un caractère personnel. Pour les obsèques du prince Claus von Amsberg, le 15 octobre 2002 - les premières depuis quarante ans - la reine Beatrix opta pour une cérémonie sobre mais moderne. Tous les éléments floraux étaient dans les tons vert et blanc, les couleurs des armoiries de la famille Von Amsberg.

La reine Juliana
Après le prince Claus, c'est la belle-mère de celui-ci et mère de Beatrix, la reine Juliana, qui fut inhumée dans la Nouvelle Église le 30 mars 2004. Selon ses propres désirs, le blanc était alors la couleur dominante, symbole de résurrection. Les parents de Juliana, Wilhelmine et Hendrik, avaient eu aussi bénéficié d'obsèques blanches. Au cours de l'office religieux, sa fille Christina chanta la chanson ‘It's a gift to be simple'.

Le prince Bernhard
Les dernières funérailles en date - le 11 décembre 2004 - présentaient un caractère militaire. Le cercueil du prince Bernhard, père de Beatrix, fut transporté sur un affût et l'Aviation royale lui rendit hommage en survolant l'église, alors que le cercueil y faisait son entrée, en formation appelée ‘missing man' (formation du disparu) avec trois avions de chasse F16 et un Spitfire. Après l'inhumation de Bernhard, le total de dépouilles mortelles dans les caveaux royaux s'élève au nombre de quarante-six.

 

Chronologie »

Fermer la chronologie ×