Suite à d’étranges visions, les habitants de Delft entamèrent, en 1381, la construction de la Nouvelle Église. Pourquoi ‘Nouvelle’ ? Car le long de l’Oude Delft, une autre église existait déjà : l’église Saint Hippolyte, qui prit depuis lors le nom de Vieille Église.

Une basilique
L'histoire de la construction de la Nouvelle Église s'étend sur environ trois siècles. Jusqu'en 1420 s'élevait à cet endroit une ‘église provisoire' en bois, consacrée à la Vierge Marie. On commença alors à y édifier une basilique en pierre tout autour, qui fut elle dédiée à Sainte Ursule.

Cruciforme
Comme ce fut le cas pour de nombreuses églises, la construction de la Nouvelle Église se déroula en différentes étapes. En 1393, la première pierre du transept fut posée, afin de donner à l'église une forme en croix, symbole important pour les croyants chrétiens.

Symbolique
Après avoir subi les ravages d'un grand incendie, les révoltes iconoclastes et le Coup de tonnerre de Delft (l'explosion de la poudrière) et après avoir fait l'objet de multiples rénovations, la Nouvelle Église fut enfin achevée en 1655. Outre la symbolique de son aspect cruciforme, l'église contient encore toujours des signes qui font référence aux douze apôtres, aux quatre évangélistes et aux seize prophètes de la Bible.

 

Chronologie »

Fermer la chronologie ×